• DIAPORAMA-INTERVENTION

Les interventions

Chaque intervention est unique mais il y a néanmoins un mode opératoire standard d’intervention. C’est celui qui est enseigné aux sauveteurs en formation à l’océan. Le sauveteur apprendra par la suite à adopter en fonction du type d’accident, du nombre de victimes et de l’effectif, le mode opératoire le plus adéquat. Le premier test et apprentissage à effectuer est le franchissement de vagues.

Le franchissement de vagues

Pour franchir une vague déferlante, le nageur doit s’immerger avant que la vague ne le recouvre et l’emporte. Pour cela, il faut qu’il plonge suffisamment profond pour ne pas être happé par les remous et être rejeté en arrière. Bien sûr, plus les déferlantes sont grosses, plus le nageur devra plonger profondément. Pour passer sous les vagues, le procédé d’immersion le plus rapide et le plus efficace est le plongeon en canard. Après le passage de la vague, le nageur refait surface et reprend sa nage jusqu’à la vague suivante et ainsi de suite jusqu’à être parvenu derrière la barre .

La nage dans les vagues oblige à une attention de tous les instants. Ainsi, le nageur doit impérativement garder la tête hors de l’eau pour avoir un oeil sur les vagues pour prévenir ses apnées et aussi pour ne pas perdre de vue la victime.

L’intervention de sauvetage (standard)

Une intervention est un travail d’équipe. Une équipe de base se compose de 3 sauveteurs :

  • Un nageur de pointe
  • Un nageur de filin
  • Un chef de filin
  • “Des tireurs de filin”

Le rôle du nageur de pointe :

Le nageur de pointe se porte le plus rapidement possible sur la victime. Il prend en charge la victime, et si possible commence à la ramener vers le bord. Il aborde la victime en lui parlant pour la rassurer et la calmer. Si la victime est trop agitée, le sauveteur utilise alors, soit les techniques de dégagement manuel, soit un engin de sauvetage de type rescue-tube, frite, etc… de manière à tenir fermement la victime jusqu’au retour au bord de plage. 

Le rôle du nageur de filin :

 Le nageur de filin suit de très près le nageur de pointe. C’est lui qui est chargé de ramener le filin jusqu’à la victime. Dès qu’il a rejoint la victime et le nageur de pointe, il se synchronise avec le nageur de pointe pour prendre en compte la victime. Une fois en position, ils lèvent le bras pour avertir le chef de filin du début de la récupération des sauveteurs et de la victime. Pendant le retour, ils doivent s’assurer que la victime recevra le moins d’eau possible à la tête. Lorsque la vague est sur le point de casser, ils protègent la victime de toute submersion en lui recouvrant la bouche et le nez avec la main. Ils peuvent soulager les tireurs de filin sur le retour en palmant.

Le rôle du chef de filin :

 Le chef de filin a le rôle le plus délicat et aussi le plus important de l’équipe. En effet, de lui dépend la bonne marche de l’opération de sauvetage, mais aussi et surtout l’état de la victime ainsi que celle du nageur de filin à leur retour sur le sable. Il doit se placer où il peut voir le mieux les différentes manoeuvres qu’il ordonnera. Il ne doit pas craindre de donner des ordres criés et courir. En fonction du courant et du relief (banc de sable, baïnes), il fait se déplacer les tireurs de filin pour éviter ou atténuer la formation d’une boucle. Le déplacement doit toujours se faire dans le sens du courant. Lors de vagues, il commence la traction dès que le nageur de filin se trouve au sommet de celle-ci. Il doit aussi commander de ne plus tirer lorsqu’il ne voit plus le tireur de filin, car celui-ci risque de faire le « sous-marin », c’est-à-dire que le nageur de filin et la victime se trouvent submergés, ceci étant extrêmement dangereux pour tous les deux. Enfin, lorsque la victime est arrivée sur la sable, c’est lui qui fait le bilan et qui décide des moyens de secours à mettre en place. 

Le rôle des tireurs de filin :

Si l’équipe est plus nombreuse, ou si des personnes se proposent d’aider, ils peuvent participer à l’intervention. Ils obéissent aux ordres du chef de filin. Le premier tireur doit se placer dans l’eau, et tenir le filin à bout de bras, de manière à ce que le filin passe au dessus de la première vague. Il doit rester dans cette position tout au long de l’opération. Son rôle est important, car si le filin est au dessus du rouleau de bord, il ne subit aucun freinage.

Néanmoins tout le monde est aux ordres du chef de filin. Les autres tireurs doivent s’aligner derrière le chef de filin et ramènent le filin aux ordres. A l’arrivée, le chef de filin désigne deux tireurs (dont il peut faire parti) pour aller sortir la victime de l’eau au niveau du rouleau de bord jusqu’à la plage. Il est très important que les sauveteurs ne lâchent pas la boucle du filin tant que la victime se trouvera sur le sable. 

Laisser un commentaire